Top 10 des bières les plus fortes du monde

La querelle sur la bière n’a pas toujours été de savoir s’il faut prendre une ale ou une lager. Il y a, depuis quelques années, une compétition fort singulière opposant les brasseurs et dont l’objectif est de déterminer celui qui brasse la bière la plus forte, c’est-à-dire la bière ayant le taux d’alcool le plus élevé.

Qu’il s’agisse d’une simple stratégie markéting pour nous faire consommer plus de bière ou d’une véritable politique pour pousser les brasseurs à explorer toutes les possibilités, cette guéguerre insolite nous auras laissé de très belles bières dont le taux d’alcool est toujours largement au-dessus de la moyenne ordinaire. Préparez-vous, car ce que vous lirez vous fera tomber à la renverse. Pour vous donner une référence, sachez que Heineken et SKØLL Tuborg contiennent 5° d’alcool.

A lire également : Qu'est-ce qu'un Stout ? Tout savoir sur le Stout

bières les plus fortes

N°10 : La bière Schorschbock 31

C’est une bière contenant de l’alcool à un taux de 31%, elle est conçue par le brasseur allemand le Kleinbrauerei Schorschbräu en décembre 2008. A cette époque c’était la bière la plus forte au monde. Elle ne le sera pas pendant bien longtemps ; elle sera vite détrônée.

A voir aussi : Quelle est la différence entre une lager et une ale ?

N°9 : Tactical Nuclear Penguin

La brasserie écossaise BrewDog a réagi l’année suivante et propose une bière forte de 32 % d’alcool. Elle est conçue en novembre 2018.

N°8 : Schorschbock 40

Le brasseur allemand Kleinbrauerei Schorschbräu monte alors son taux d’un cran et atteint 40 % le mois suivant, soit en décembre 2009.

N°7 : Sink the Bismark

La petite guerre folle entre les deux brasseurs continue en avril 2010. BrewDog, la brasserie écossaise propose une bière de 41 % d’alcool. Sans doute dans un souci de provoquer leur concurrent, les ingénieurs de la brasserie nomme leur nouveau produit « Sink the Bismark », ce qui signifie « couler le Bismark. Le nom est tiré d’un film de guerre. Dans ce film, un navire anglais avait la mission de faire couler un bateau allemand. La brasserie bavaroise n’a pas manqué de percevoir le message provocateur et réagis immédiatement, le mois suivant.

N°6 : Schorschbock 43 %

La brasserie bavaroise augmente le taux de 2 % pour que le Bismark ne se fasse pas couler par les britanniques.

N°5 : The End of History

« La fin de l’histoire ». En ajoutant 12 % au taux du moment de son concurrent, BrewDog entend mettre un terme à cette histoire qui avait trop duré selon elle. Avec sa bière à 55 % d’alcool, elle sonnait comme la fin du jeu, « The end of History ».

N°4 : Schorschbock 57

Ce n’était pas vraiment la fin de l’histoire pour le brasseur bavarois qui, lui aussi propose une nouvelle bière de 57% d’alcool. C’était en octobre 2011.

bières les plus forte du monde

N°3 : Start the future

Voici que le troisième Larron dont parle la Fontaine et emporte la première place pendant qu’on continuait la guerre des pintes les plus alcoolisées. C’est la Bière Start the Future de la distillerie/brasserie ‘t Koelschip. Elle a proposé sa bière forte de 60 % d’alcool en septembre 2010.

N°2 :Armageddon

Expliquons quand même un peu que ce nom est celui de la fin des temps. C’est donc une bière qui porte bien son nom, avec ses 65% d’alcool. Alors si vous voulez que nous vous disions ce que cela provoque comme sensation sur la langue, une bière assez terrible pour s’appeler Armageddon, nous n’avons pas osé goûter. Cette bière est brassée par une brasserie écossaise, Brewmeister en octobre 2012.

N°1 : Mistery of the beer

Si normalement après l’Armageddon il ne devrait plus rien y avoir, ce n’est pas vraiment le cas avec les bières fortes car deux mois après l’Armageddon, la brasserie néerlandaise ‘t Koelschip est revenue à la charge avec une bière de 70 % d’alcool. Son record n’est pas encore battu.

La question est cependant celle de savoir si une bière aussi forte continue d’être une bière, si elle garde la même texture chaleureuse qui excitent nos papilles gustatives.